Les accessoires de la rentrée !

IMG_6563

Salut tout le monde !

Il n’y a plus de « back to school » pour moi depuis longtemps mais cette année est un peu particulière puisque je change de profession en septembre, alors j’ai l’impression d’être de nouveau en mode rentrée scolaire ! ahah. Avoir un bureau, devoir tenir une organisation, finalement ça m’a donné envie d’avoir un espace bureau qui me ressemble et super mignon.

La plupart de ces jolies choses viennent de chez NéeJolie (non, ce site ne fait pas que des bijoux pas chers et des vernis !), les prix sont plus que raisonnables et il y a du choix, le code promo pour bénéficier de -10% sur votre commande les filles (hors soldes): ADVX10

Les liens shoppings sont en bas d’article, j’espère que ça vous inspirera… et surtout, faites une belle rentrée ! étudiants ou pas, profitez de cette nouvelle année pour du renouveau et continuer d’avancer… je vous embrasse.

IMG_6559d

IMG_6565

IMG_6566

IMG_6562

IMG_6569

LIENS

etsyshopgiftarotsd

CAHIERS

Hema

STICKERS

Numéro 1

Numéro 2

Ruban Adhésif

La regle

CARNETS

Floral

Panda

AGENDA

Amazon

STYLOS

Ossements

Rendez-vous sur Hellocoton !

COVEN

IMG_6777d

Hello witches !

Je suis bien vilaine de vous présenter une tenue pré-automnal alors que le mois d’août n’est pas terminé … mais le vent tournera et une bloggeuse doit toujours avoir une brise d’avance ! C’est une tenue très noire (oui, encore!) qui me correspond totalement. Pour certains, mon évolution vestimentaire a été ma pris, mais il serai bien de comprendre qu’entre 10 ans d’histoires de fringues, j’ai évolué et le total look kawaii ne me correspond plus. Je suis revenue aux sources si on peut dire, mes années goths, ma passion pour la littérature fantastique et noire, et mes croyances (wicca) influencent mes inspirations de nouveau. Cela ne m’empêche pas d’aimer le pastel et des tas de choses mignonnes au contraire !

Revenons à la tenue de la semaine,

Ma pièce favorite de ce look: mon top. Une chemise superbe qui vient de chez Restyle, tout est dans le détail avec ce col lunes adorable et des jeux de transparences. Je l’accorde avec une jupe mi-longue taille haute (mon obsession pour ces jupes est éternel) noire que j’adore et que j’ai en des tas de coloris (taillé en M sur moi). Si vous me suivez sur Instagram vous avez déjà pu voir mes boots de la marque Batroyalty, avec ses ailes de chauve-souris sur les côtés, qui seront mes bottines de l’automne… elles existent en blanches et ailes holographiques pour les plus audacieuses !

Mon chapeau d’été, mon ras de cou et du soleil pour cette dernière journée d’août surParis ! Demain je repars pour un peu de vacances, je ramènerai dans mes bagages de nouveaux looks blogs bien sur …

IMG_6761

IMG_6802d

IMG_6779sss

IMG_6781

IMG_6790

IMG_6830

IMG_6817

Photos: le chéri

Sans titre-1jeporte

CHEMISIER  |  Restyle

JUPE  |  Romwe

SHOES  |  Iron Fist

CHAPEAU  |  Romwe

BIJOUX   |  MysticLuna

PORTE FEUILLE  |  Ebay

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chemin de sable

IMG_6674m

Un séjour détente qui se termine, dans ma famille et coupée du monde, internet n’existant plus pour une semaine. Dans ce périple, ma meilleure amie Julie (Dame Akasha) et mon homme m’ont accompagnés, profitant eux aussi de ce changement radical. Avant de repartir pour une nouvelle expédition, un look blog simple au bord de la mer de Normandie , un look qui sent l’eau salée et les petits crabes blancs.

Ma robe longue de cet été est sans hésiter celle là, d’une légèreté à toute épreuve, d’un confort absolu. Le dégradé du noir au blanc est simple, le dos est plus travaillé, le tissu est léger, souple, facile à porter. Je la porte avec mon nouveau sac Titina, offert par mon chéri pour nos 1 an, aussi beau que mon premier , cette fois dans des dégradés de verts , bleu et doré. Excellente qualité comme toujours, livraison un peu longue due à la distance (oui, le Mexique c’est pas à côté!) mais qui vaut le coup largement.

Aaaahhh mes petites oreilles d’elfes, ornements fabriquées mains par Kitsune Studio, customisables, je les adore! j’avais repéré ce travail adorable lors du salon du fantastique et j’ai adoré porté mes ornements en vacances, elles sont très fines et délicates. Je n’ai pas oublié de vous parler de cette adorable bague , en argent et cabochon en howlite blanc, juste parfait pour ce look aux tons gris !

Ballades, dessin, apéros, famille, avec des personnes que j’adore, ce fut parfait …

IMG_6659t

IMG_6660

IMG_6673f

IMG_6682

IMG_6668

IMG_6720

Photos: le chéri

Sans titre-1jeporte

ROBE  |  Romwe

BAGUE  |  VICESETRALE

COLLIER  |  kruel Intentions

SAC  |  Titina Store

BIJOUX D’OREILLES  |  Kitsune studio 21

SHOES  |  New Look

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le métier de maquilleur.

IMG_3015

Il n’est pas toujours facile de vivre de sa passion. Il y a bien des ravins entre les rêves et la réalité, nous tombons, parfois nous nous relevons, mais nous finissons toujours par prendre des chemins différents. Avant de faire le métier de maquilleur j’ai voulu devenir historienne, puis illustratrice, trop d’envies à concilier. Vous êtes nombreux à me poser des questions sur ce métier, la formation ou encore mon parcours, voici quelques éléments de réponses.

Le métier de maquilleur, comme la plupart des métiers artistiques est sujet à la dure loi de la concurrence, irrégularité financière, métiers non reconnus par l’Etat parfois et même à la jalousie. Quel artiste n’a jamais entendu des phrases comme « tu vis de ta passion, quelle chance ! ah bon tu galère? en même temps tu l’as voulu, tu es devenu artiste! ». Beaucoup de préjugés persistent sur les métiers artistiques, on pense à tort que ce sont des jardins de roses sans épines. Il faut se battre dans la vie, et quand ça ne suffit pas, on réalise qu’il y a toujours plus gros animal que soi et on se fait dévorer tout cru par le système.

J’ai changé de métier. Enfin,non. J’ai laissé le maquillage de côté, comme « passion » ou boulot occasionnel pour laisser place à un travail plus régulier, dont j’avais besoin après 3 ans. Quand on est étudiante ou à peine sortie de l’école, on est « la nouveauté » que tout le monde s’arrache, on travaille et c’est génial ! on ne rechigne pas devant quelques collaborations même si on ne gagne pas un rond parfois, mais ce n’est pas grave… seulement voilà, après 2 ou 3 ans, on est plus vraiment la nouveauté, et les gens passent à autre chose. Si vous n’avez pas suffisant trouvé votre place, vous disparaissez. La concurrence est rude, si vous avez de la chance d’en avoir, parce qu’en province c’est carrément parfois la pénurie de travail tout court, les gens sous-estimes vos travaux, vous payent au rabais, négocient sans cesse vos tarifs, ou vous compare toujours aux esthéticiennes qui n’ont pas votre formation, le secteur est bouché… Pour vous donner une idée, sur les quelques connaissances que j’ai retrouvé récemment de mon ancienne école de maquillage, aucunes n’a continuer dans le domaine.

Je ne suis pas là pour vous dégoûter, le maquillage c’est passionnant, les effets spéciaux sont des cours captivants à suivre, on rencontre des gens formidables, mais je préfère prévenir, voilà tout. Je vous conseille de bien réfléchir avant de vous lancer, une formation coute souvent un bras, et dure un certain moment (plus ou moins selon la formation que vous prenez). A la sortie de l’école, vous êtes peut-être dans la ville de votre formation temporairement, vous faites une coloc ou vous avez besoin d’argent pour X raison, il faut travailler au plus vite, et les premiers boulots qui s’offrent à vous ce sera peut-être vendeuse chez Sephora (ouais, on crache dessus quand on est en formation mais un boulot c’est un boulot, rien n’est dégradant), et dans ce cercle vicieux vous pourriez rester vendeuse 10 ans ! Le top du top c’est ne pas avoir de soucis d’argent et de trouver un chef maquilleur pour l’assister et continuer d’apprendre, se faire des contacts et évoluer tranquillement. Facile à dire !

Concernant le métier en lui même, j’étais à mon compte, c’est à dire mon propre patron. Les horaires sont irréguliers, mais j’aimais ça (a part les tournages à 3h du matin en hiver dans les bois, ahah) , on est seuls pour gérer son matériel, son planning . J’ai eu l’occasion de faire des choses très différentes, c’est très enrichissant. Quand il y a du travail pour vous l’agenda est bien rempli et on ne s’ennuie jamais.

Comme ce ne sont pas forcément les plus talentueux qui réussissent (soyons honnêtes, hein!) si vous avez des contacts solides et que vous vous accrochez, vous aurez l’occasion de travailler avec des gens super talentueux, de découvrir le milieu du cinéma, de la mode, du théâtre peut être si c’est plus votre branche … ! et pour des artistes, c’est vraiment le rêve. Ce n’est que mon propre ressenti (même si plusieurs collègues le partagent aussi, je peux vous le garantir) et je ne suis pas là pour vous dire oui ou non faites la formation, je veux juste laisser le temps aux personnes qui veulent le faire d’y réfléchir convenablement , ça se bouscule au portillon pour devenir make up artist, il y en a des tonnes aujourd’hui, et tout le monde n’en vit pas, et il faut être conscient de ça.

Voilà, j’éspère avoir donné assez d’informations sur mon ressenti , si vous avez des questions vous pouvez laisser un commentaire sans aucun problème. Bonnes vacances à tous !

10599393_657252677724142_5117570247374810616_n

Rendez-vous sur Hellocoton !

Crash Test: les pinceaux Nanshy make up

IMG_6442

Bonjour mes lapinous !

Ok j’étais trop gaga devant cette photo d’intro avec « chaussette » qui prend la pause … pour la bonne cause ! Mon petit rescapé lutte aussi contre la maltraitance animale, tout comme la marque d’aujourd’hui. Oui, Nanshy est une marque anglaise de pinceaux professionnels de maquillage, qui m’ont gentillement envoyés un coffret à tester pour vous.

La marque est 100% cruelty free et VEGAN, elle propose des pinceaux uniquement faits en poils synthétiques. Le gros point noir de ma formation de maquilleuse artistique, a été de travailler en école avec des pinceaux en poils de martre (petit animal carnivore qui ressemble à un furet ou une fouine), et donc de participer à ce carnage, j’ai donc changé ma gamme de pinceaux depuis et je suis convaincue de mon choix plus respectueux des animaux. Contrairement aux idées reçues, le synthétique peut très bien remplacer le naturel, et cette gamme en est la preuve !

D’abord, le touché, incroyablement doux de ces pinceaux Nanshy, beaucoup moins agressifs que les Paris Berlin qui, même si j’aime travailler avec, peuvent être dur et piquer. J’ai eu l’occasion de tester leurs pinceaux pour le teint et le blush, de gros embouts fluffy noir et blanc, le bâton reste sobre, noir et métallisé (existe en blanc aussi) un design épuré comme j’aime en ce moment. Les poils restent souples après le lavage, j’avoue avoir très envie de tester le reste de la gamme.

Un coffret de ce genre coûte environ 57 euros, autant dire que c’est très abordable, quand on compare aux autres marques qui en proposent. Le rapport qualité/prix est respecté, mais ça ne fait qu’une semaine que j’essaye ces pinceaux, il me faudra plusieurs mois pour tester leur durée de vie.

Avant de vous quitter (c’est l’anniversaire de mon cher et tendre demain! mode: préparatifs) j’avais envie de vous dire que pour celles que ça intéressent et qui me posent souvent des questions concernant ma formation de maquilleuse, un article sortira en août sur la formation, le métier et mon ressenti après 3 ans dans le milieu…

Des bisous!

IMG_6448

IMG_6445

IMG_6443

IMG_6447

Où acheter?

NANSHY SHOP ONLINE

*

Rendez-vous sur Hellocoton !