La photographie post-mortem au XIXe siècle

Bonsoir à tous,

Je profite d’avoir du temps libre pour vous proposer un article plus approfondi que de la mode, qui vous permet d’en découvrir davantage sur mon univers. La photographie post-mortem me fascine depuis longtemps (j’en parle ici), et je l’ai choisi comme sujet d’étude pour ma formation, ce qui m’a motivée à vous en écrire un article détaillé. J’ai commencé une petite collection de photographies post-mortem personnelle, je pense en poster quelques unes sur Instagram si vous cela vous intéresse…? Bonne lecture !

2MG_0015

Intrigante, fascinante, dérangeante, l’ancienne coutume de la photographie post-mortem ne laisse personne indifférent. On peut rejeter la cause à notre société moderne, qui a peur de la mort et tente toujours de la dissimuler, la repousser. Pourtant, la mort fait partie de la vie, depuis la nuit des temps les civilisations ont honorés les défunts, créant un lien presque intime entre le voile léger qui sépare notre monde à celui de l’au-delà. 

Les photographies post-mortem sont apparues au XIXe siècle principalement en Angleterre sous le règne de la reine Victoria, on parle ici d’époque victorienne. Cette pratique s’est aussi répandue dans l’Europe et en Amérique du Nord avec le développement de la photographie.  En effet, jusqu’à la naissance du daguerréotype, l’ancêtre de l’appareil photo, la peinture était le moyen le plus connue pour obtenir un portrait de soi ou de sa famille. La peinture, longue à réaliser, parfois peu réaliste et onéreuse, s’est vue détrônée par la photographie. Malheureusement, au XIXe siècle la mortalité infantile est élevée, en 1860 on compte une moyenne de six enfants par familles. Beaucoup de vies sont sacrifiées au profit de la révolution industrielle, la médecine a encore de nombreuses lacunes. Les maladies font des ravages, les enfants meurent rapidement, jeunes, et la famille en deuil, n’a pas eu le temps d’immortaliser l’enfant disparu. Les familles ont l’idée de commander à des photographes des mises en scène de réunions de famille, avec les membres vivants et décédés. Si cette pratique peut sembler étrange de nos jours, elle était à l’époque la seule solution de conserver un dernier souvenir du défunt.

On estime que la première photographie au monde se nomme le Point de vue du Gras (le Gras étant une ville française) depuis sa fenêtre le français Nicéphore Niépce prend cette photo en plusieurs jours de pose. Ami de Louis Daguerre,  Nicéphore lui donnera ensuite l’idée pour construire son futur daguerréotype.  C’est le premier procédé capable d’enregistrer et d’afficher de manière exploitable une image de façon permanente. Il produit une image sans négatif sur une surface d’argent pur, polie comme un miroir, exposée directement à la lumière. Le daguerréotype fut remplacé au fil du temps par l’Ambrotype, le Ferrotype puis par la photographie par l’albumine, tous des procédés précédents l’invention de Daguerre.

oldest-photo

Daguerréotype.

Appareil-a-daguerreotype-Lewis-300x175

Le daguerréotype apparaît en 1839, mais le temps de pose est long, environ trente minutes, oblige les photographes à user d’astuces pour réaliser leurs clichés, en particulier ceux avec les défunts en position debout. Les familles veulent, surtout dans la première partie du XIXe siècle, donner l’illusion du réalisme aux morts, yeux ouverts, position debout ou assise, mise en scène avec la famille autour, comme si l’individu était toujours vivant. Différentes supercheries sont inventées, on colorait les joues en roses des morts sur les photos, on retravaillait le regard pour donner une expression moins vide, on était vraiment en présence des premières pratiques de retouches photos. La plus surprenante de ces pratiques était l’installation de soutien pour les cadavres que l’on voulait debout, avec des articulations pour tenir le dos et la tête droite, les bras dans différentes positions…etc. Il n’est pas rare qu’un jeune enfant pose en présence de son frère ou sa sœur décédé sur la même photographie, et on peut parfois distinguer la mère en arrière voilée d’un grand drap pour s’effacer sur l’image et tenir en place l’enfant vivant et turbulent durant les trente minutes de pose. On assiste à des images fantomatiques, perturbantes mais touchante également.

1414490171-1

34f32c377f02061c7e435348297046c0

desktop-1414521955

Le spiritisme très populaire à cette époque entraîne son lot de supercheries: ainsi, certains photographes et voyants crapuleux feront croire à des familles endeuillés que leur proche disparu pourrait réapparaître lors d’une séance de spiritisme et être photographié avec eux. Il s’agissait bien sur de montages photos, mais convaincants au XIXème siècle.

01-couple-with-female-ghost_1

Si ces photographies apportent réconfort aux familles endeuillées, elles sont aussi des biens précieux pour la famille. On préfère à la fin du XIXe siècle, photographier les morts dans leur cercueil, richement décorés de fleurs et objets mortuaires, entourés de la famille ou seuls, dans un souci de naturel. On les croit endormis dans leur lit, dans les bras de leur mère, ces photos plus douces sont également très courante. Enfin, on peut inclure dans les photographies post-mortem les clichés de deuil, de sépultures, des cortèges funéraires, des animaux de compagnie décédés, et les crimes et tragédies comprenant des victimes.

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-27

3ba741aa2fc3a379a7be4c157f18e1ec--post-mortem-photography-momento-mori

Après l’apparition de la photographie instantanée au XXe siècle et la baisse progressive des mortalités infantiles, la pratique de la photographie post-mortem décline. Aujourd’hui on réalise encore des photographies post-mortem au sein des maternités, et dans les communautés religieuses d’Europe de l’Est. Après 200 ans, cette coutume ignorée ne cesse d’intriguer le monde moderne, autre temps autres mœurs, ne nous permettons pas de juger les générations passées et laissons l’histoire continuer de nous surprendre.

c2b5e9e1577f45c912b31edd388d3124

Documentations recommandés:

PICKOVER, Clifford. Le Livre de la Mort et de l’Au-delà: De Thanatos à la résurrection quantique, Dunod, 2016, 224 p.
MORD, Jack. Beyond the Dark Veil : Post Mortem & Mourning Photography, Thanatos Archive, 2014, 200 p.
BRAVE, Sir Robin. « Une vie pauvre à l’époque victorienne », Figaro, [En ligne], 19 août 2010, (Page consultée le 4 novembre 2017)
BÉDARIDA, François. L’ère victorienne, Presses universitaires de France, 1974, 128 p.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Pâtisseries d’automne super faciles et rapides

autumnishere

Salut à tous, je vous retrouve à la demande générale pour un article recettes ! Oui, quand on me connait un peu c’est bizarre, parce que je n’aime pas cuisiner, je suis vraiment nulle en plus, mais si moi j’y arrive, vous aussi c’est sur ! ahah. Dans la vie, je n’aime cuisiner que les pâtisseries , je pense que c’est lié au fait que j’adore le sucré, alors forcément: si on peut les manger après, moi, ça me va ! Quand on vient d’emménager et qu’on a pas grand chose, on développe le système de la débrouille: je fais de la pâtisserie avec ce que j’ai sous la main en ce moment. Vous avez été nombreux à me demander la recette de mon gâteau pour Mabon, alors la voici, basée sur celle du gâteau au yaourt, impossible à rater, simple et rapide.

IMG_6417

Il te faut:

Un yaourt (personnellement j’ai utilisé un yaourt aux bleuets), du sucre en poudre, du sucre vanillé, de la levure chimique, de l’huile de tournesol, deux œufs, de la farine et de la garniture (chocolat, baies, marrons… ce que tu veux en fait, pour moi c’était des bleuets fraîches), un moule (j’ai trouvé mon moule citrouille sur Amazon si tu le veux aussi).

lisademars1176648023

Fais préchauffer votre four. Dans un saladier, mélange les 2 œufs, le yaourt, la levure et le sucre vanillé. Utilise ensuite le pot de yaourt pour faire tes mesures: mélanger 1/2 pot d’huile , 2 pots de sucre et 3 pots de farine. Ajoute la garniture , si c’est du chocolat, cassez de petits morceaux avant, si ce sont des fruits laissez les entiers après les avoir lavés. Mélange bien. Beurre ton moule en ajoutant un peu de farine par dessus, ça facilitera le démoulage du gâteau. Dispose la pâte et enfourne à 180°c pendant 30 à 40min, selon ton moule.

Dégustez ! 

muffins

J’ai utilisé la même recette que pour la gâteau au bleuets mais en utilisant 1 seul œuf. Utilisez un moule à muffins, le mien est aussi en forme de citrouille et je l’ai acheté près de chez moi. La texture sera différente du gâteau malgré que la recette soi quasi identique parce que les muffins seront plus épais, donc plus moelleux à l’intérieur ! Mon homme en raffole.

bonjouratousrr

C’est un gâteau que je fais très souvent parce que j’adore les marrons, j’en suis dingue ! sucré comme salé d’ailleurs. C’est un gâteau plus compact, parfait pour manger avec le thé, miam. Je l’inclue dans l’article , et si vous souhaitez avoir ma recette de sablés d’Halloween et recettes salés à base de courges/citrouilles, dites le moi en commentaires et j’en referai un autre.

Il te faut:

500g de crème de marrons, de la farine, 4 œufs , du sel, du sucre vanillé et des marrons entiers. Si tu n’es pas du genre à en ramasser dans la foret, tu peux en trouver en supermarché sous forme de bocaux généralement. 

lisademars1176648023

Fais préchauffer ton four. Dans un saladier, commence par vider ta crème de marrons, ajoute y tes 4 œufs, 50g de farine, ton sachet de sucre vanillé, une pincée de sel. Tu peux casser les marrons entiers dans tes mains et en ajouter quelques poignées dans ta préparation. Beurre ton moule et enfourne le tout à 180°c pendant 30min.

Bon appétit !

MAIS AU FAIT, QU’EST CE QUE MABON ?

Mabon est un sabbat païen durant lequel on fête l’équinoxe de l’automne, la seconde fête des moissons. . Parmi les wiccans, on admire la déesse qui s’endort , la lumière des jours qui déclinent ; le jour et la nuit sont d’égale durée, on se prépare pour le grand hiver. Mabon est le sabbat du mystère, de la méditation. L’abondance amène à fêter l’équinoxe avec la nourriture et boissons de saison, d’où mon envie de cuisiner ! (et boire du vin et du cidre, ahah).

Bel Equinoxe d’automne à tous !

IMG_6296dd

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quebec City pour la première fois !

Salut tout le monde !

Je suis bien arrivée au Quebec, Canada, avec mon chéri et nos chats pour cette nouvelle aventure. Comme promis, on répondra à toutes vos questions concernant l’immigration au Canada dans un direct live sur Instagram (je vous tiendrais au courant) car on reçoit trop de questions. Voilà une semaine qu’on est arrivés et on s’est rapidement dirigés vers Quebec City qui nous faisait rêver depuis des mois en photos sur Instagram (en automne et hiver c’est juste sublime…).

Initialement, je devais porter une longue robe rouge Shein  d’été, mais elle est arrivée trop petite et la fermeture éclair de mauvaise qualité, a craquée. J’ai eu le temps de faire cette photo pour vous la montrer et puis elle est partie au fond du placard, ahah. Je suis assez déçue de cette robe qui me faisait envie depuis longtemps.

IMG_5534

Je ne suis pas convaincue de mes photos de paysages, on a été pressés par le temps (et je fais de mauvaises photos quand je suis sous pression faut croire !) sans compter la pluie qui s’est invitée rapidement. Je reviendrais faire de plus jolies photos en automne , à la belle saison !

IMG_5557

IMG_5637

Je porte la robe Killstar Vicky Veil en taille XS (le XS taille grand je vous rassure je suis plus grosse que ça) avec un kimono Shein que j’adore , mes bottines velours New Look et mon chapeau Urban Outffiters. Le temps est plutôt doux ici, mais quand le froid va arriver, je vous ferai des spéciales doudounes, ahah.

L’église de Quebec, ses ruelles, son port, le petit Champlain … cette ville vaut le détour ! on l’appelle la petite Bretagne avec mon chéri, à cause de ses rues atypiques , certains coins rappellent aussi Londres, deux lieux que j’aime tout particulièrement en plus !

IMG_5670

IMG_5586

IMG_5623

IMG_5662

IMG_5695

IMG_5691

IMG_5572

zdzertrh

jeporte

ROBE  |  Killstar

KIMONO  |  Shein

SAC  |  Restyle

CHAPEAU  |  Urban Outfitters

Rendez-vous sur Hellocoton !

Adieu jeune Muse !

IMG_0281

PHOTOGRAPHE   *   Tat’s Eyes Photography

MODELE   *   Mlle Chamalow 

BIJOUX   *   L’encharmée Bijoux

CHAPEAU   *   Sayuri Designer

IMG_0565a

IMG_0419

IMG_0578a

IMG_0530

Rendez-vous sur Hellocoton !

Joyeux Anniversaire à Moon avec Wamiz Box !

AUJOURD’HUI 

c’est 

L’ANNIVERSAIRE DE MOON

mon bébé à 1 an.

IMG_5074

Moon (diminutif de Moonlight) c’est ma petite femelle sphynx adoptée en décembre qui illumine mon coeur de bonheur (et de conneries, souvent aussi) mais je l’aime tellement ! Alors que notre gros pépére de Loki a déjà 4 ans, la petite princesse fête ses 1 an ! Pour fêter ça, tous les chats du monde seront jaloux de sa gamelle de petites crevettes réservée pour elle ce soir (hihi) et également de la Wamiz Box qu’elle a reçue ! 

IMG_5141

La Wamiz Box c’est un principe génial pour tous les amoureux des animaux qui aiment les gâter ! Chaque mois, grâce à votre abonnement, vous recevez une box surprise pour votre chien ou votre chat, personnalisée et avec des produits vraiment sympa (certains que je ne connaissais pas, ça fait découvrir des choses en plus ! ) un peu comme le principe des beauty box si vous êtes déjà fans de ce concept. La marque a été adorable et a craqué sur Moon, j’étais tellement heureuse de recevoir cette box et Moon était folle elle sautait partout ! faut dire que j’ai un chaton très expressif et hyperactif alors c’était stimulant pour elle l’ouverture du carton.

La box contenait deux jouets dont un avec des balles roulantes, des friandises, un soin pour les coussinets (j’ai hâte de le tester ! ) , des germes pour herbe à chat … rien d’inutile et c’est très plaisant ! Je suis ravie de cette box, je ne peux que vous la recommander.

IMG_4506

IMG_5118

IMG_5139

IMG_5051

Aimez vos animaux et tous ceux de la Terre !

Bon week end du 14 juillet à tous.

Rendez-vous sur Hellocoton !